angers-infos.fr

Angers : Le salon du végétal déménage à Nantes

Le BHR Bureau Horticole Régional a décidé que le salon du végétal se ferait désormais à Nantes. Cette nouvelle a mis Christophe Béchu (LR) hors de lui. Ce dernier a demandé au Président de Région Bruno Retailleau (LR) de couper les vivres au travers la subvention régionale. Le Président de Région Bruneau Retailleau a accédé à la demande du Maire d’Angers et a supprimé la subvention.

Frédéric Bourgeolet président du BHR reste philosophe et pense que le président de Région reviendra sur sa décision.. 80% des producteurs actionnaires du BHR ne sont pas angevins et viennent des territoires de Loire-Atlantique, Mayenne et Vendée. Christophe Béchu, mauvais joueur, a annoncé qu’il y aurait un autre salon du végétal à Angers.

La polémique est entrain d’enfler, la région n’étant pas dans la cohérence de ne pas aider le plus gros salon du végétal français, qui ne demande qu’à se développer en venant à Nantes.

Les arguments pour Nantes

Salon du Végétal continue ses évolutions pour se développer et ainsi renforcer son image de grand salon professionnel dédié aux univers du végétal. 

Une surface d’exposition plus grande, en intérieur comme en extérieur, permettra de présenter une offre plus diversifiée de produits et ainsi d’attirer un plus grand nombre d’acheteurs professionnels.

Au fil des années, la tenue du salon en février est devenue de plus en plus handicapante : période de vacances scolaires, saison commerciale déjà avancée. Des enquêtes auprès des visiteurs, de certains exposants, acheteurs et utilisateurs du salon ont permis de définir une période plus propice au business.

Le Salon du Végétal aura donc lieu les 20, 21 et 22 juin 2017, offrant ainsi de nombreux avantages :

- Pour la distribution et la production, c’est après la pleine saison de printemps et cette période est propice pour les référencements et la préparation des saisons à venir. 

- Les fêtes majeures étant passées, les fleuristes sont plus disponibles. 

- Pour les collectivités et les paysagistes, des démonstrations en extérieur sont possibles.

- Les végétaux et les nouveautés variétales sont en pleine végétation.

- Les prototypes des produits manufacturés sont prêts à être dévoilés.

- Une période (début d’été) plus propice au business et à la convivialité.

Pour favoriser la venue des acheteurs, l’offre par pôles sera développée, en végétal mais aussi en produits manufacturés. De plus en plus d’acheteurs (distribution, paysage, collectivités) ont un périmètre d’achat qui ne se restreint plus seulement aux végétaux. Ils ont également en charge des achats de produits manufacturés, d’inertes, de décoration…

Pour répondre à cet agrandissement de l’offre, le Salon du Végétal a besoin d’un parc plus grand et plus moderne. Nantes et son parc de la Beaujoire présentent de nombreux atouts :

- Une surface d’exposition importante (40.000 m2) permettant de développer les pôles,

- Une organisation de bâtiments fonctionnelle,

- Un cadre végétalisé exceptionnel, offrant la possibilité (en juin) de réaliser des expositions en extérieur,

- Une ville bien desservie (avion, train, tramway…)

- Une offre hôtelière de grande capacité

- Un environnement propice pour organiser d’autres événements en même temps et au même endroit que le salon (congrès, colloque, salon d’enseigne…) 

Auteur : JR | 01/06/2016 | 0 commentaire
Article précédent : « CHU Angers : Le mouvement se durcit »
Article suivant : « Braderie d’Angers : Ce sera le 9 juillet »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter