angers-infos.fr

Claire Schweitzer annonce la création d’Angers en commun

Pour les prochaines municipales à Angers, l'élue d'opposition au Conseil municipal a créé une nouvelle association Angers en commun. L'objectif étant de rassembler et de réunir les forces de gauche pour 2026.
L'équipe d'Angers en Commun autour de Claire Schweitzer
L'équipe d'Angers en Commun autour de Claire Schweitzer

« Il y avait trois listes de gauche en 2020. On a vu le résultat. » Rappelle l’élue.

L’association compte une quinzaine de militants dont la plupart appartiennent au mouvement La France Insoumise. Claire Schweitzer soutient qu’elle a informé le PS, les Écologistes et le PC. Elle a par contre fait bande à part au sein de son propre mouvement LFI puisqu’aucun membre des 13 groupes d'action n’était informé de cette initiative. « Ce n’est pas une déclaration de candidature pour s’imposer » souligne l’élue qui ne revendique pas pour l’instant une tête de liste. « D’autres personnalités peuvent émerger » « On veut faire plus large qu’Angers citoyenne et populaire, en élargissant aux socialistes, communistes et écologistes. » La candidate pense que les difficultés de la NUPES au niveau national n’auront pas de répercussion locale. « Une municipale n’est pas une présidentielle » précise-t-elle. « Ici, on n’a pas Jadot, Roussel, et Mélenchon, c’est plus simple » souligne Ulysse Molimard.

Angers en Commun la ville pour toutes et tous.

« Angers en commun est un mouvement de citoyens et d’élus engagés pour faire d’Angers notre bien commun, » lit-on dans un début de programme. « Une ville plus juste et plus respectueuse de ses habitants et de sa biodiversité. »

Les grandes lignes :

- Penser la ville à hauteur d’enfant : « Comme à Lyon ou Grenoble, nous pensons que quand une ville répond aux besoins des enfants, elle répond aux besoins de tout le monde. »

- Conjuguer attractivité et sobriété : «la transition écologique est une opportunité de transformer notre ville pour la rendre plus agréable et résiliente tout en réduisant son impact sur la biodiversité et le climat.»

- Prioriser les transports et le logement : «premier poste de dépense des ménages, se déplacer et se loger sont générateurs d’inégalités. Il est urgent d’adapter prioritairement les transports et le logement aux besoins réels des habitants.»

- Agir pour que chacun trouve sa place : «Faire la ville en commun, c’est considérer les particularités de chaque Angevin, de chaque quartier, s’y adapter pour construire une ville véritablement inclusive.»

Claire Schweitzer dénonce "une ville très endettée, où le budget des associations sportives a baissé. Il y a une grosse attente sur la transition écologique alors qu’on va bétonner plusieurs hectares. Il n’y a pas de courage politique, pas de sanctions vis-à -vis des dirigeants des deux plus grands clubs sportifs pour harcèlement et comportement sexiste."

Facebook : angersencommun X : @angersencommun Email : angersencommun@gmail.com

13/11/2023 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Agence de presse et marketing Images & Idées Média-Web Avenue de l’Université 24 CH-1005 Lausanne
www.media-web.fr  |   Nous contacter