angers-infos.fr

La croix de Lorraine, d'où vient-elle ?

En Lorraine, nous sommes fiers de nos mirabelles, mais aussi de notre histoire. Emblématique de la région, la croix de Lorraine, également appelé la croix d'Anjou, est un témoin historique de la résistance. Associé au Général de Gaulle, elle est un signe patriotique qui nous rassemble. Découvrons son histoire.

La croix de Lorraine (croix d'Anjou) nous vient des patriarches orientaux. Il faut remonter dans le temps, au IV siècle après J.C. 

À cette époque, des fouilles permettent de retrouver la vraie croix sur laquelle le Christ a été crucifié. Divisé en plusieurs parties, les morceaux de cette croix seront disposés dans des reliquaires. 

Ainsi, cette croix va devenir un symbole de leur mission divine, objet de culte.

En Lorraine, ce n'est qu'au XVe siècle que la croix d'Anjou va devenir un emblème de l'identité Lorraine. 

En 1477, une terrible bataille opposant René II Duc de Lorraine et Charles Le Téméraire met fin à deux ans d'occupation. René II remporte la bataille, et en guise de remerciement aux seigneurs, la croix à double traverse devient officiellement un symbole.

Depuis, cette croix sera à de nombreuses reprises utilisée comme signe de ralliement et rattachement lors des affrontements contre les protestants, mais aussi lors de l'occupation Allemande.

Le Général De Gaulle et la croix de Lorraine :

En son honneur, le Général de Gaulle a fait édifier une croix de Lorraine haute de plus de 40 mètres,  à Colombey. 

En juillet 1940, quelques jours après son appel du 18 juin à Londres, De Gaulle réunit ses plus proches collaborateurs lors d'un réunion secrète. 

À ses côtés, l'Amiral Georges Thierry d'Argenlieu et le vice amiral Émile Musolier. Comme un accord, les deux hommes ainsi que le Général De Gaulle choisissent un symbole fort afin de contrer la croix nazie : ce sera la croix d'Anjou.

Cette croix de Lorraine habille alors les forces de la résistance, une belle manière de se différencier des troupes du régime de Vichy. 

Ainsi, la croix de Lorraine sera l'insigne officielle du 507e régiment de chars de combat dont De Gaulle est colonel.

Le chardon Lorrain, indissociable de la croix de Lorraine :

« Qui s'y frotte s'y pique »

Voici la devis de la ville de Nancy ; berceau de l'Art nouveau. 

Son histoire est également relié à celle du duc René d'Anjou, qui fait adopter, en 1431, par la cour ducale le chardon. 

Ce n'est que lors de la victoire de son petit-fils, René II d'Anjou, que le chardon devient officiellement le symbole de la Lorraine. 

Cette devise « qui s'y frotte s'y pique » nous vient de la femme de René II, dont l'emblème était la branche de châtaignier.

On retrouve ce chardon dans l'oeuvre d'Émile Gallé qui appréciait manifester son attachement à la cause du retour à la France des province annexées.

C'est également l'une des raisons de la présence de la croix de Lorraine dans sa signature.

05/07/2019 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter