angers-infos.fr

Rennes enchaîne et coule Angers 1-2

Le Stade Renais de Sabri LAMOUCHI s’impose (1-2) au stade Raymond Kopa et plonge le SCO d’Angers un peu plus dans la crise.

Il n’y avait pas beaucoup de monde ce mercredi à Angers lors de la réception du Stade Rennais. Les bretons sur une bonne série de 5 victoires en 6 matchs toutes compétitions confondues se déplaçaient dans l’optique de poursuivre leur belle remontée au classement. Opération rachat  pour les angevins qui ne parviennent pas à sortir de cette spirale négative de résultat. En effet, les hommes de Stéphane Moulin ne se sont plus imposés depuis 12 matchs. 

Du coté des visiteurs, Amalfitano purgeait son dernier match de suspension et Yoann Gourcuff était quant à lui préservé. L’animation offensive était confiée au tandem Khazeri/Bourigeau. L’algérien qui restait sur un doublé le week-end dernier face à Nantes, comptait bien poursuivre sur sa lancée. Les blancs et noirs, quant à eux optèrent pour un schéma classique avec le trident Fuligni/Toko-Ekambi/Tait devant. 

Le match débutait par un long round d’observation entre les deux équipes qui effectuaient un pressing haut d’entrée. L’envie ne manquait pas côté Angevin mais le déchet technique était trop important pour espérer inquiéter le portier Rennais Koubek. Au cours des quinze dernières minutes du premier acte, les rennais mettaient d’avantage le pied sur le ballon et tentaient quelques bonnes incursions. Du côté d’Angers, on se contentait de bien défendre et d’opérer en contre. Juste avant le repos, c’est plein d’opportunisme que Karl Toko-Ekambi ouvrait le score pour les hôtes sur un corner frappé au premier poteau. Il piqua parfaitement sa tête devant Koubek impuissant. Le SCO menait au score à la mi-temps et jouait avec ses armes. 

Dès le retour des vestiaires, A.Hunou venait punir une défense angevine aux abonnés absents sur un autre coup de pied arrêté, frappé par Khazeri. Au deuxième poteau, le rennais esseulé n’avait plus qu’à convertir l’offrande de son partenaire. Tout était à refaire pour Stéphane Moulin et ses joueurs. La suite de la seconde mi-temps était à l’image de la première, pauvre en occasion et très faible techniquement. Les deux équipes qui ne trouvaient pas la faille dans le jeu s’en remirent aux coups de pieds arrêtés. Le Stade Rennais l’avait bien compris et en toute fin de match c’est cette fois-ci le capitaine breton, Benjamin André qui effleura un centre de Bourigeaud sur un coup franc excentré. C’était suffisant pour tromper la vigilance de Letellier qui ne pouvait que pester sur son arrière-garde qui commit l’erreur de défendre un reculant sur un ballon plongeant. Les Rennais prenaient l’avantage pour la première fois dans ce match, au meilleur des moments. Les Angevins loin d’être avares dans les efforts restaient malgré tout bien trop timides offensivement pour revenir au score. 

Rennes poursuit donc sa folle remontée et bascule en première partie de tableau. (8ème) Cette quinzième journée va laisser des traces tant physiquement que mentalement aux joueurs du SCO qui plongent à l’avant dernière place du championnat (19ème). 

 

Les compostions : 

SCO d’Angers : LETELLIER, TRAORÉ, THOMAS, MANCEAU, ANDREU, SANTAMARIA, MANGANI, TOKO-EKAMBI, CAPELLE, TAIT, FULIGNI

Stade Rennais : KOUBEK, MEXER, GELIN, TRAORÉ, ZEFFANE, ANDRÉ, LÉA SILIKI, MAOUSSA, HUNOU, BOURGEAUD, KHAZERI

Les buteurs : TOKO EKAMBI (SCO) (37’), HUNOU (50’) et ANDRÉ (84’) (SRFC) 

Le programme (Journée16) : Angers ira à en terre monégasque samedi et Rennes recevra Amiens.

Auteur : MB | 29/11/2017 | 0 commentaire
Article précédent : « Angers ne prend pas de points… »
Article suivant : « Mauvaise soirée pour Angers SCO qui s’incline à Troyes 0-3 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter