angers-infos.fr

Retour sur le match Angers OM : Un nul aux saveurs variées…

Ô combien il est difficile d’obtenir un résultat en terre angevine ! Le stade Raymond Kopa et son public l’ont une nouvelle fois démontré. L’Olympique de Marseille, à la lutte pour la 2ème place en ligue 1 et en lice pour une finale européenne, en aura fait lui-même l’expérience. Certes, l’OM disputait son 57ème matches de la saison, et Angers son 39ème. Une différence nettement visible sur le terrain. L’implication mentale des deux équipes n’était pas la même. Les Marseillais sont concentrés sur leur double confrontation européenne face à Salzburg, alors que les Angevins sont focalisés sur leur maintien.

La décision forte de M.Rainville a indéniablement pesé sur la match. Il accordait un pénalty sur corner pour une faute commise dans la surface par Bamba sur Germain. Une situation souvent répétée mais rarement sanctionnée habituellement. Thauvin transformait le pénalty pour inscrire son 20ème but en ligue 1 cette saison.

Les Angevins, visiblement plus frais, ne tardaient pas à se révolter, faisant preuve d’une agressivité et d’une présence supérieures aux Marseillais, à l’instar du duel Manceau - Amavi sur le côté, dominé par le défenseur angevin. Dépassé en défense, l’OM ne tenait que grâce à Pelé, qui repoussait inlassablement les tentatives angevines.

Au bord de la rupture en première période, les Marseillais semblaient se ressaisir en 2nde mi-temps. Quasi-invisible dans la première partie du match, Thauvin, replacé en numéro 10 en l’absence de Payet, prenait ses responsabilités, mais Butelle veillait bien sur ses cages.

Dans une ambiance surchauffée - contrastant avec un temps froid et pluvieux - et poussé par les 15 000 supporters présents, Angers multipliait comme à son habitude les efforts collectifs. Les tribunes, à guichets fermés pour cette rencontre, donnaient tout leur potentiel. Le match devenait très nerveux, un contexte apprécié par l’équipe angevine, toujours solidaire et agressive.

Sentant son équipe perdre totalement la maîtrise du match, Rudi Garcia faisait entrer Payet et replaçait Luiz Gustavo au milieu du terrain. 

À force d’efforts et de répétitions, Angers finissait par égaliser. Traoré plaçait sa tête sur un corner à 10 minutes de la fin du match. Appliqué défensivement, le capitaine angevin libérait le stade par son efficacité offensive. 

Comme à Troyes il y a deux semaines, Marseille comptait sur sa qualité technique pour décrocher la victoire en toute fin de match. Mais cette fois-ci, les Marseillais se réveillaient trop tard. Même si sur l’ensemble du match, les fulgurances techniques des Marseillais déstabilisaient à coup sûr les Angevins, leur manque d’implication physique leur coûte la victoire. Qu’en est-il de la lutte pour la 2ème place ? Marseille reste 4ème à deux points de Lyon. Rien n’est joué donc, mais l’OM rate l’occasion de prendre les devants dans ce duel à 3.

Pour Angers, qui n’est pas directement en danger au classement, ce résultat est positif. On pourra tout de même regretter les nombreuses imprécisions des Angevins tout au long du match, ainsi que l’énorme raté de Mangani devant le but vide à la 69ème minute, qui aurait pu changer le résultat de la partie. Toutefois, la débauche d’énergie et la “dalle” de l’équipe angevine sont dignes de reconnaissance. Le public ne l’oubliait pas au coup de sifflet final, ovationnant ses joueurs méritants. Le maintien n’est pas “officiellement” acquis, mais les habitants de l’Anjou peuvent fortement espérer voir leur équipe évoluer en Ligue 1 la saison prochaine… 

Auteur : NB | 30/04/2018 | 0 commentaire
Article précédent : « Ligue 1 : Angers a perdu le derby face à Nantes 0-2 »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter